Vous êtes ici : Accueil » MESURE ET CONTRÔLE DES VIBRATIONS

MESURE ET CONTRÔLE DES VIBRATIONS

Brut_plotINNOGEO réalise des mesures vibratoires dans le cadre de l’étude des effets des vibrations sur les ouvrages et les installations et équipements sensibles. Il s’agit des vibrations générées par les activités de chantier ou par des équipements ou des installations particulières. Les sources vibratoires sont multiples : circulation routière ou ferroviaire, engin de travaux publics, tirs d’explosif pour la démolition ou le terrassement, machines-outils.

Il existe dans certains cas des normes, des directives ou des recommandations constructeurs auxquelles se rattacher. Les deux principales sont listées ci-dessous :

Circulaire du 23/07/86 relative aux vibrations mécaniques émises dans l’environnement par les installations classées pour la protection de l’environnement

Arrêté du 22/09/94 relative aux exploitations de carrières et aux installations de premier traitement des matériaux de carrières

Certains industriels ou organisme (SNCF, GDF, EDF ..) établissent leurs propres seuils. Dans le cas contraire, des études spécifiques sont alors nécessaires.

INNOGEO met en œuvre des chaînes d’acquisition vibratoire multi-capteurs. Les capteurs mesurent la vitesse particulaire ou l’accélération particulaire suivant les trois directions de l’espace, entre 0 Hz et quelques centaines de Hz. Les acquisitions sont sauvegardées sur disque dur pour le traitement différé des signaux : analyse temporelle, analyse spectrale (FFT), densité spectrale de puissance, corrélation… Des traitements sont aussi possibles en temps réel directement sur site.

Mesure et controle des vibrations

Pour certaines applications, on peut mettre en œuvre des chaînes d’acquisition automatisée avec déclenchement et acquisition sur seuil préprogrammé, alarme visuelle ou sonore, télé-alarme, télé-transmission des mesures par radio ou par téléphone. Ces chaînes peuvent être laissées en télésurveillance automatique avec alimentation autonome par batterie et panneau solaire si nécessaire.

Pour le terrassement et la démolition à l’explosif, on réalise des tirs d’essais à faible charge et on enregistre les vibrations pour établir la loi d’atténuation du site en fonction de la distance et de la charge unitaire. Cette loi, qui est propre à chaque site, permet d’estimer les amplitudes de vibration dans le voisinage immédiat pour la mise au point des plans de tir par rapport aux exigences de protection de l’environnement.